Sélectionner une page

Le Kamouraska à moto

Tout comme le tourisme à vélo, le tourisme à moto connaît de plus en plus d’adeptes. Ces voyageurs sont d’ailleurs adeptes du « slow-tourisme », c’est-à-dire qu’ils font plusieurs pauses durant leurs déplacements, prennent le temps de visiter des attraits et n’hésitent pas à bifurquer de leur itinéraire pour faire des découvertes.

La clientèle moto est composée de plusieurs baby-boomers, des couples qui voyagent en petits groupes. Ils sont friands de découvrir les petites routes qui proposent des attraits et des haltes et surtout des paysages à couper le souffle. Ils ne roulent pas rapidement d’un point A à un point B comme une famille qui aurait réservé un terrain de camping ou un hôtel.

Au Kamouraska, un circuit de 145 km est proposé avec la 132 et la 230. Une invitation est aussi faite d’aller découvrir le haut-pays par des petites boucles. Après avoir sillonné la région de Chaudière-Appalaches, puis finalement, Saint-Roch-des-Aulnaies, vous atteindrez La Pocatière, porte d’entrée du Bas-Saint-Laurent. Reconnue pour ses institutions d’enseignement, son musée ethnologique et son centre-ville animé, vous y trouverez restos et services d’hébergement. Besoin d’informations ? Un arrêt au bureau d’information touristique, accessible par la route du Quai, s’impose. Les préposés à l’accueil se feront un plaisir de vous informer. Un centre d’interprétation mettant en valeur le Saint-Laurent est situé au même endroit, ainsi que le dôme 360°, avec le film AKAMARASKA, une invitation à venir vivre une expérience unique dans l’Est de la province. Assistez à une projection vidéo 360° gratuite de 15 minutes, permettant aux visiteurs de découvrir le Kamouraska et ses gens sous un angle exceptionnel.

Poursuivez votre excursion par la route 132. Une enfilade de villages se succéderont et vous dévoileront des paysages côtiers plus beaux les uns que les autres. Dès Rivière-Ouelle, vous renouerez avec le patrimoine régional et les croix de chemin. Tandis qu’à Saint-Denis-De La Bouteillerie, l’histoire de la famille Chapais vous charmera.
Lieu de villégiature, s’il en est un, le village de Kamouraska est sans doute l’un des plus connus de l’Est-du-Québec. La route 132 (avenue Morel) est fort fréquentée les week-ends en raison des nombreux restos, poissonneries, boulangerie, boutiques, centres et galeries d’art, musée, ainsi qu’un centre de santé… Remarquez l’architecture préservée des maisons. Elles sont vraiment magnifiques. Certaines offrent gîte et couvert.

Poursuivez vers Saint-André-de-Kamouraska puis vers Notre-Dame-du-Portage par la route du Fleuve. Ici encore, les maisons et villas de cette station balnéaire en vogue dès la fin du XIXe siècle sont bien présentes. Une piscine à l’eau salée est toujours accessible au public.

Au bout du village, rebroussez chemin par la route 132, puis tournez à gauche pour prendre la côte de la Mer. Tournez à droite à la sortie chemin du Lac puis à gauche au 3e Rang qui vous conduira à Saint-Alexandre-de-Kamouraska, plus à l’ouest.

À partir de Saint-Alexandre-de-Kamouraska, continuez sur la route 230 où vous verrez défiler des villages agricoles et forestiers tout en ayant une vue sur le fleuve au loin. À Saint-Pascal, ville de services, vous pourrez en profiter pour faire des emplettes. Retour à La Pocatière en traversant le charmant village de Saint-Pacôme.

Photos : Nicolas Gagnon

Agence immobilière, franchisé indépendant et autonome Royal Lepage

Courtier immobilier résidentiel et commercial

Véronique Drapeau
418 894-3375

vdrapeau@royallepage.ca